Emissions de méthane par l'agriculture

Environnementale

Environnementale

L'essentiel

Le méthane est l'un des deux principaux gaz à effet de serre émis par l'agriculture, avec le protoxyde d'azote. Avec 1.5431 kilotonnes émises soit près de 69% des émissions nationales, l'agriculture en est le principal secteur émetteur. Il est généré principalement par le système digestif des ruminants et le stockage des déjections d'élevage. Ces émissions sont liées aux mécanismes de rumination d'une part et de digestion anaérobie d'autre part.

Pour aller plus loin

Les émissions de méthane de l'agriculture

Selon le CITEPA, en 2017 l'agriculture contribue majoritairement aux émissions nationales de méthane (69%). Les 1.531 kt émises représentent 38,3 millions de tonnes CO2 équivalent, avec un PRG de 25 pour le CH4.

Elles sont liées à 91 % aux fermentations dans le système digestif des ruminants : 1390 kt de méthane soit 34,7 MtCO2e.

La seconde source importante est constituée des émissions liées aux déjections d'élevage : 147 kt de CH4 soit 3,7 MtCO2e.

La légère baisse des émissions constatée s’explique par une diminution du cheptel bovin. Elle est contrecarrée par l'augmentation des systèmes de gestion des déjections sous forme de lisier.

Emissions_CH4_agricole
Evolution des émissons de méthane d'origine agricole [CITEPA, 2019]

Voies de réduction des émissions de méthane

[Pellerin, 2013] cite parmi les principales actions clé de réduction des émissions de protoxyde d'azote en agriculture :

  • substituer des glucides par des lipides insaturés et utiliser un additif dans les rations des ruminants,
  • développer la méthanisation pour capter le méthane émis et le valoriser.

 

Sources
CITEPA, 
Secten – le rapport de référence sur les émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques en France
, Mise à jour annuelle , Téléchargement du pack intégral, du rapport, des données Excel, des synthèses, des inventaires par substance ou par secteur.